• Home
  • Déroulement stage de récupération de points

Déroulement stage de récupération de points

Vous avez trop souvent oublié de respecter le code de la route, peut être parfois par maladresse ou par manque de concentration plus que par esprit de défiance envers l’autorité, mais quoi qu’il en soit, il ne vous reste plus beaucoup de points sur votre permis de conduire. Il est donc probablement temps d’effectuer un stage de récupération de points, notamment avant de risquer une annulation de permis qui serait réellement dommageable. Voici donc comment se déroule ce stage.

stage recuperation point

Le programme

Le stage s’étale sur deux jours consécutifs, généralement de 9h00 à 12h30, et de 14h à 17h30. Quelque temps après l’inscription, vous recevrez une convocation qui vous indique le lieu du stage, ainsi que les horaires précis. Le respect des horaires n’est absolument pas négociable, et en cas de retard l’accès au stage peut être refusé, mais le montant sera dû.

Le 1er jour

  • Réception et accueil des participants, puis présentation du stage.
  • Tour de table, avec présentation des animateurs et des participants.
  • Exposé des données de la sécurité routière, avec les grands chiffres et la politique actuelle.
  • Exposé et débat sur les accidents. Quelles sont les causes majeures, logique de l’accident, etc.
  • Perception de la route par les participants, évaluation des connaissances, analyse des limites personnelles,etc.
  • Vigilance, qu’est-ce qu’on croit devoir faire ? Que doit-on faire en réalité ?
  • Réflexion sur les motivations des participants, et sur les risques des infractions au volant

Le 2e jour

  • Analyse d’un accident
  • Physique et conduite : apprendre à connaître les limites des véhicules
  • Sensibilisation sur les dangers de la conduite en état d’ivresse ou sous l’emprise de stupéfiants ou de médicaments.
  • Les représentations autour de la conduite
  • Un tour de table pour évaluer le stage et pour donner ses impressions
  • Et enfin, la remise des attestations de stage

L’encadrement

Tout le stage est encadré et animé par deux spécialistes de la sécurité routière. On trouve un formateur BAFM (titulaire du Brevet d’Aptitude à la Formation de Moniteurs). Il peut animer des stages, mais il est aussi formateur pour les candidats souhaitant devenir moniteurs d’auto-école. Le second animateur est un psychologue diplômé.

Pour pouvoir enseigner lors de ce stage, les deux animateurs ont suivi une formation spécifique à l’INSERR (Institut National de Sécurité Routière et de Recherches), qui est l’institut national entièrement dédié à tous les métiers du permis de conduire.

Les objectifs du stage

On ne vient pas à un stage pour repasser des épreuves du code et ni pour se faire remonter les bretelles, mais bien pour apprendre et partager. C’est une formation très vivante où tous les participants sont amenés à réfléchir sur leur conduite, leurs motivations au volant de leur voiture, et sur les conséquences de comportements à risque, pour soi, pour nos passagers et pour tous les usagers de la voie publique.

Les participants au stage seront donc actifs pendant tout le stage, notamment au travers de mise en situation concrète d’accident ou lors de divers ateliers de groupe. Il n’y a pas d’examen pour venir valider les deux jours de stage, et il faut simplement assister à la totalité du programme pour récupérer nos points. Bien sûr, il faudra tout de même se soumettre à toutes les règles imposées par les formateurs.

Au final, l’objectif du stage est d’amener les participants à s’interroger sur leur style de conduite, et sur leurs connaissances. Il est possible de confronter des expériences diverses et de débattre pour favoriser la prise de conscience des risques encourus en tant qu’automobiliste. C’est également un bon moyen d’en apprendre plus sur les véhicules et leur comportement, et également de se sensibiliser contre l’alcool ou la drogue au volant.

Fin du stage

Lorsque le stage sera terminé, chaque participant reçoit une attestation de stage qui valide la participation. Grâce à ce document, on obtient automatique la récupération de 4 points. Elle s’effectue dés le lendemain du stage. Si le délai de retrait des points est parfois très long, on les récupère en revanche vraiment très rapidement.

Pour finir, je vous conseillerais de ne pas aller à reculons à ce stage. Même s’il est peut-être obligatoire pour vous, profitez de ce temps pour poser autant de question que vous souhaitez, et réfléchissez à pourquoi vous êtes présent ici aujourd’hui. Une conduite peut être modifiée, et très souvent, en écoutant les conseils, on gagnera en sécurité, mais on fera également quelques économies. En effet, une conduite plus souple permet généralement de consommer moins d’essence, et de moins user le véhicule.